Logo OCPV

Logo OCPV

vendredi 6 novembre 2015

Bulletin sur le marché des Légumes en Côte d’Ivoire N°103 du 06 Novembre 2015


OIGNON - Vos analystes : KONAN Constance, COULIBALY Djibril, KOUAKOU Kouassi Léopold
Les faits marquants de la semaine
OIGNON: 
- Regain d'intensité de l'activité commerciale de l'oignon après l'élection présidentielle
- L’oignon local désormais présent à Yamoussoukro

Carte des prix pratiqués en Côte d’Ivoire au cours de la semaine en Francs CFA/kg
(Régions vertes : prix bas ; régions rouges : prix élevés)

 


L'oignon continu d'être bien présent sur les différents marchés du pays, notamment la variété qui nous vient de la Hollande. Contrairement à la semaine précédente, de nombreux chargements en provenance d'Abidjan son venus approvisionner les marchés. Dans l'ensemble la stabilité observée la semaine précédente se poursuit cette semaine.

Une fois encore, l'oignon en provenance de la Hollande reste celui qui domine. En effet, après la semaine de l'élection présidentielle, le marché de l'oignon Hollande a gagné en intensité, traduit cette semaine par l'arrivage d'importants chargements en provenance d'Abidjan sur l'ensemble des marchés. Cela à tout naturellement amélioré le stock des grossistes dans les différentes localités. En dépit de cette embellie de l'offre, le prix de cette variété reste stable de façon générale. Cependant, la forte demande à Ouangolodougou et Yamoussoukro a fait monter les prix de gros de 60 FCFA/Kg par rapport à la semaine dernière.

A Duékoué par contre, la bonne disponibilité a conduit à une baisse de 40 FCFA/kg du prix de gros. Sur l’ensemble des autres marchés, les prix de gros varient entre 300 et 480 FCFA/Kg comme la semaine précédente.
 
A l’international, la demande et les prix sont restés stables. Outre l'oignon de Hollande, L’oignon de la sous-région est encore présent en faible quantité et petites tailles sur quelque marché. La demande est moyenne car il s’agit généralement d’oignon de mauvaise qualité. Ses prix de gros sont aussi restés inchangés dans l’ensemble. Cependant, seul, Bondoukou enregistre une hausse de 75 FCFA/Kg sur le prix de gros de la variété Niger.

Comme visible sur le graphique, le retour de Dimbokro dans les marchés visités a fait monter les prix de détail maximum de l’oignon de la sous-région à 950 FCFA/kg.

L'oignon en provenance du magreb, précisément celui du Maroc et de la Tunisie, continu d'être présent sur certains marchés, notamment ceux de Dimbokro, Bouaké, Seguela, Ouangolodougou, Odienne, San Pedro et Abengourou.

Cette variété se négocie pour l'achat en gros entre 400 et 600 FCFA/kg.
 
Après Bouna, l’oignon produit localement est désormais présent à Yamoussoukro au niveau de la vente en détail où il se vend à 600 FCFA/kg.


Tendance:
L’atmosphère qui prévaut après les élections devraient rassurer les acteurs en vue de la poursuite des
approvisionnements réguliers des différents marchés. Les prix devraient dont globalement maintenir leur stabilité.



PIMENT FRAIS LOCAL- Vos analystes : Constance KONAN, Louis Goly ZOGBE, KAKOU Mah
Les faits marquants de la semaine
- Amélioration des approvisionnements des marchés par le piment frais local.
- Baisse des prix du piment frais local dans l'ensemble.

Carte des prix pratiqués en Côte d’Ivoire au cours de la semaine en Francs CFA/kg
(Régions vertes : prix bas ; régions rouges : prix élevés)